mercredi 8 mars 2017

[Critique] La sonate oubliée - Christiana Moreau

  Mon avis


La sonate oubliée

Genre: Contemporain
Pages: 256
Parution:  Janvier 2017
Éditeur: Préludes
  Prix: 15.60€




Deux jeunes filles réunies à travers les siècles.
Deux cœurs passionnés de musique de liberté.
Une ville, Venise, jadis et aujourd’hui.
À 17 ans, Lionella, d’origine italienne, ne vit que pour le violoncelle, ce qui la distingue des autres adolescents de Seraing, la petite ville où elle habite en Belgique. Elle peine toutefois à trouver le morceau qui la démarquerait au prochain grand concours Arpèges. Jusqu’au jour où son meilleur ami lui apporte un coffret en métal, déniché dans une brocante. 
Lionella y découvre un journal intime, une médaille coupée et... une partition pour violoncelle qui ressemble étrangement à une sonate de Vivaldi.
Elle plonge alors dans le destin d’Ada, jeune orpheline du XVIIIe siècle, pensionnaire de l’Ospedale della Pietà, à Venise, dans lequel « le prêtre roux », Antonio Vivaldi, enseignait la musique à ces âmes dévouées.




                                                                                                                                     oiseau mignon art noir décoration   



Ce roman a tout d'abord un magnifique rapport avec l'art musical. Nous sommes envahis de sensations, d'émotions et de perceptions artistiques nouvelles avec le point de vue de  Lionella et d'Ada. Ce sont deux jeunes filles d'une incroyable sensibilité artistique, donnant une dimension très profonde et enivrante à l'oeuvre. 

De plus, la plume de l'auteur est admirable. Elle est à la fois douce, parfois tranchante mais toujours extrêmement poétique. L'auteur nous plonge dans deux univers différents avec beaucoup de réalisme et de vivacité. Les descriptions sont très fines et très raffinées nous donnant l’impression de nous y trouver, et les émotions sont exprimées avec vigueur, ce que j'ai particulièrement aimé. 

L'auteur dénoncé également l'Italie du XVIII ème siècle, époque très ségrégée qui refusait le mélange des classes sociales. Nous découvrons une histoire d'amour sincère qui fait évoluer Ada dans une société où tout lui est défendu.

Il y a un grand mystère qui tourne autour de cette jeune femme, donnant rythme et piment au roman. J'ai adoré ce personnage si complexe et plein de vie.

Cependant, il y a un point qui m'a fortement dérangé, c'est la personnalité très égocentrique et égoïste de Lionella. Je l'ai trouvé assez hautaine, avec des mots méchants lorsque la situation ne va pas en sa faveur. Je conçois qu'il peut paraître oppressant de devoir participer à un grand concours de musique, néanmoins ce n'est pas une raison pour dénigrer les gens qui tiennent à nous, ni pour avoir des excès de violence et de négativité.




pour conclure

J’attribue à ce roman un 18.5/20, car j'ai vraiment été conquise par la magnifique plume de l'auteur ainsi que par l'histoire bourrée de sensibilités, cependant j'aurais aimé que Lionella soit moins égocentrique et plus optimiste.






                                                                                                              chat chat  chat chatchat


Qualité d’écriture: 5/5
Vitesse à laquelle on rentre dans l’histoire: 4.5/5
Crédibilité des personnages: 4.5/5
Surprise du dénouement:   4.5/5 



© Une étoile rêveuse, 2017. Tous droits réservés





❀ Mes chroniques similaires 



Mes chroniques similaires
                                                                                             L'horizon à l'envers              Se résoudre aux adieux                Réparer les vivants                      La prochaine fois 

4 commentaires :

  1. Oui je l'ai trouvé magnifique ! *.*

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette jolie chronique et votre commentaire. Christiana Moreau.

    RépondreSupprimer
  3. Merci à vous pour ce magnifique roman plein d'émotions et de sensibilités, bonne continuation :)

    RépondreSupprimer